Un américain tranquille dans un hôtel légendaire du Vietnam

en/women.

En raison d’un passé historique dense, Saigon accueillit hommes politiques, hommes d’affaires mais aussi des écrivains et journalistes de toute part. Graham Greene rédigea The Quiet American entre le Sofitel Legend Metropole de Hanoi et l‘hôtel Continental de Saigon. Du roman, un film fut adapté en 2002.

Pour réserver la chambre 214 de Graham Greene, hôtel intercontinental de Saigon

hotelcontinental-saigon thequietamerican

Brigitte Friand nous raconte …

L’hôtel Continental avait été le quartier général du tout colonial à Saïgon. Avec ses terrasses, et ses courbes en forme de pont de paquebot, le bar vous confirme que Saigon est bien un port et que l’Indochine était l’affaire d’amiraux bâtisseurs.  Prenez possession de l’architecture coloniale du côté intérieur, n’hésitez pas à vous asseoir directement en-dessous d’un ventilateur et savourez le temps des tropiques.

Précédemment, nous avons cité Graham Greene mais naturellement André Malraux, Jacques Chirac, Jean Lacouture … et d’autres furent les hôtes de cette magnifique résidence. Cet hôtel fut aussi le fameux lieu de tournage du film Indochine.

Savez vous que lorsque la France quitta le Vietnam, les soldats français descendirent cette rue Catinat, depuis la cathédrale vers le port.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s