Gift Cadeau de Paris Noel 2015 a Saigon

Album photos de Paris Noël 2015 … Féerique pour les enfants

Please, leave us your mail (form below) to receive the full album from Paris 2015. Laissez nous vos coordonnées pour l’album photos accompagné de contes pour enfants. Xin để lại mail để nhận album hình ảnh Paris vào Giáng Sinh 2015.

lutin-et-feefeerique

 

 

fee-hiver

Noel-2015-rose-danse
Paris est en rose

 

Audio Visit of Saigon Half Day Tour VN, EN, FR

English FRENCH VIETNAMESE Speaking Free Tour Guide


saigon-city-guide-quoc-ngu-lich-suTiếng Việt xin bấm vào Menu ở trên màn ảnh bên phải để lựa chọn địa điểm tham quan

Bấm tại đây để khởi đầu tham quan Bưu điện thành phố


 

saigon-city-guide-version-francaisePour la version française, cliquer sur le menu en haut à droite pour sélectionner les points de votre parcours Audio et/ou visite guidée multimédia.

Cliquer ici pour débuter le parcours de la place de la commune de Paris avec la poste centrale signée Gustave Eiffel


saigon-city-guide-englishSaigon City Guide is very proud to introduce the very first points of interest, the Central Post Office and Notre-Dame cathedral of Saigon. Both of those two landmarks are located downtown in the District 1, next to Independance Palace and recall the history of Saigon, from Indochina area to the Independance.

cathedrale-notre-dame-saigon-nha-tho-duc-ba-place-commune-parisTo immediately listen to audio please get to our audiovisit which you can select using the menu.

Listen to the audio about Saigon Central Post Office

Listen to the audio about Notre Dame Cathedral of Saigon


Discover the central post office


The Central Post Office, such as the famous Paris Eiffel Tower, was designed by Sir Eiffel. Paris Eiffel Tower was built for the Universal Exhibition in 1889 while the Central Post Office was launched in 1886.

paris-tour-eiffel-affiche-exposition-universelleAnd nowadays, you can still get to the central post office to post your mail, to shop around the galeries or even to book your trip to visit the Hochiminh city  neighbours. We do recommend you to pay a visit to Cu chi or Vungtau by boat, it’s safe and prevent you from the trafic. When looking at the front facade or the interior, please, use the audio to have the commentaries about the great work of Eiffel who has also erected 2 other monuments in Vietnam, the Longbien bridge and the Trangtien bridge, located in Hue and Hanoi. Actually, graduated from the prestigious Ecole Centrale, firstly, his renown was made thanks to various bridges for the French railway network : Gabarit Viaduc, Bridge of Bordeaux …

saigon-city-guide-gabarit-viaduc
Gabarit Viaduc, architecture work by Sir Gustave Eiffel

Listen to the audio about Saigon Central Post Office


 

Discover the Notre-Dame cathedral of Hochiminh City

Notre Dame was built to replace the very old church located at the Central Post Office, according to the demand of Monseigneur Bishop. This old chapell can be visited at 180 Nguyen Dinh Chieu. It was also used for the classes of prince Nguyen Huu Canh. When looking at the Frenchconstructions and the old asian style, you can feel the differences between the use of wood, ceramics and metal, bricks. We strongly recommend you to pay a visit to the oldest house of Saigon, erected 200 years ago, after your day tour in Saigon.

To listen to the commentary about the Saigon Notre Dame Church

tuiles-yin-yang-ngoi-am-duong-nha-nguyen-1790chapelle-ancienne-saigon-1790-vue-exterieureArchitecture Kiến Trúc Cổ à SaigonArchitecture Kiến Trúc Cổ à Saigon

Saigoncityguide tour touristique de Saigon. Chapelle de Tong Giam Muc datant de plus de deux siècles
Saigoncityguide tour touristique de Saigon. 200 years chapell

Découvrir artistes et galeries d’art à Saigon

Galeries et Artistes de Saigon et du Vietnam

vietthanhchuong-3-saigon-cityguide-enfance
Viet Thanh Chuong Lacquer Painting Vietnam

Tout d’abord nous vous invitons à découvrir Việt Thành Chuong, un de nos artistes renommés, le génie de la laque « naïve ». Depuis son plus jeune âge, imprégné des scènes de vie champêtre composées de rizières, de lotus, de gardiens de buffle, il ne cessera pas de nous les restituer à travers un œil coloré. Fortement inspiré par Picasso et Matisse, il donnera néanmoins à ses tableaux laqués une âme propre à l’éternelle Asie des rizières. Ses sujets s’observent et traduisent son propre regard et sa sensibilité artistique unique, un mélange indicible de formes et lignes.

vietthanhchuong-1-saigon-cityguide-artistThành Chương est surtout exposé à Hanoi, sa région natale mais vous pourrez aussi l’admirer en visitant les galeries saigonnaises dont

La galerie Ben Thanh, 139 rue Đồng Khởi, TPHCM 1.

Peintre Bui Hưu Hùng La jeune femme du contrée Contryside Lady
doanthuyhanh-summerday-galery-nguyen-saigon-cityguide
Doan Thuy Hanh Une journée d’été Summerday

Nous aimons également le très renommé peintre Bùi Hữu Hùng pour ses portraits de princesse ou Đoàn Thúy Hạnh pour son style de pointillisme.Ci-dessous le palais Việt Phủ Thành Chương localisé à 80 km de Hanoi que vous pourrez visiter lors de votre voyage vers le Nord.

vietphuthanhchuong-hanoi-city-guide-sightseeing
Palais Viet Phu Thanh Chuong. Pur style architecture du Vietnam. A ne pas manquer lors de votre voyage vers Hanoi .

@yen Bach, Digital Culture Touch en co-édition avec SCCT, filiale des éditions Gallimard

 

Visite guidée histoire des sculptures Cham sites classés Unesco

Monuments historiques chams au patrimoine mondial de l’unesco

art-cham-site-Dong-Duong-fouilles-1904Ci-contre, les équipes de l’EFEO, à qui nous devons la mise à jour de l’art et de la culture Cham mais aussi la fondation des musées Cham de Danang et du musée Blanchard de la Brosse de Saïgon. Aujourd’hui encore, ils aident les éminents experts du Vietnam tant sur l’épigraphie que sur les travaux archéologiques terrestres et marins.

Historique du royaume Cham

Jusqu’à présent, on pensait que le pays Cham, ou Champa, état hindouiste de culture austronésienne (entre la Malaisie et la Polynésie), fut fondé à la suite de la chute des Han, au 2è siècle. En effet, en 192, profitant du déclin des Han, l’administration locale proclama son indépendance.

Les travaux récents d’épigraphie et d’archéologie ont révélé l’existence initiale d’une fédération insulaire avec villages et chefferies bien avant la fondation officielle du royaume du Champa. Les Chams étaient d’excellents navigateurs qui empruntaient souvent les routes maritimes qui les reliaient aux péninsules malaisiennes / indonésiennes ou encore à l’Inde, un échange commercial et culturel est avéré. Avec les voisins proches, l’état du Dai Viet et le royaume Khmer, les relations furent plus tendues cependant, malgré les conflits répétitifs, un système de canalisation connectait le Champa aux grandes cités Khmer de l’époque tels Angkor Borei. Depuis peu, on commence à découvrir également que la civilisation et l’art Cham, considérés comme pré-angkoriens sont aussi les successeurs de Sa-Huynh, civilisation du Fu-Nan. Au carrefour des confluences et des évolutions parallèles du Funan et d’Angkor, les Chams sont à l’origine du surnom « L’Indo-Chine » donné au Vietnam.

Les frontières du royaume du Champa se situaient dans la région actuelle du centre, aux environs des villes de Hội-An, Đà-Nẵng et Huế. Les régions Amaravati, Vijaya, Kanthara et Paduranage du Champa étaient respectivement localisées dans les provinces actuelles de Quảng Nam Bình Định Nha Trang Phan Rang Phan Ri.

Asia-Champa-Carte Au 15è siècle, les Chams furent définitivement annexés au Vietnam, lors de sa marche conquérante vers le Sud (Nam Tiến). Aujourd’hui, outre 120000 Chams qui vivent dans la région de Phan Rang / Nha Trang / Qui Nhon, on trouve des communautés importantes au Cambodge et en Malaisie.

 

Un art religieux hindouiste prédécesseur d’angkor

Le patrimoine artistique s’étend du 5è siècle au 15è siècle. De caractère religieux, se rapportant au panthéon hindouiste, représentés essentiellement par Shiva et Vishnu, puis au bouddhisme Mahayana, l’art Cham se compose essentiellement de « tours sanctuaires » ou Calan et de sculptures en grès. Les collections exposées dans les musées ont servi de base ornementale pour frontons, piliers et linteaux. Les tours édifiées en brique, matériau de prédilection du Champa sont en forme de carré, avec des toits en étage s’empilant les uns sur les autres et se rétrécissant au fur et à mesure pour donner une forme de montagne. My Son signifie « belle montagne » demeure des rois. Le mont représente l’esprit le plus haut de l’humain, toujours inaccessible.

L’esprit tend toujours vers le plus beau mais en réalité, il n’est pas aussi beau ! Taisen Deshimaru, maître zen japonais

Initialement, la ligne des sculptures, proche de la Chine des premiers siècles, est simple avec peu de décorations pour les habits ou personnages.

Danang-Museum-5th century.Guan Yin ou Akilokitesvara ou Quan Âm en vn, est sobrement représentée. Coiffure et chevelure chinoise. L’aura est formée de rayons lumineux caractérisant l’esprit d’éveil d’un Bouddha. Crédit photo ©Thierry-Ollivier-252×300, crédit photo.
Danang-Cham-museum-Xe-s. Divinité masculine richement ornée, morphologie Khmer-Cham, pas de chignon chinois mais une coiffe similaire à la tiare kirita-mukuta de type malais. ©Thierry-Ollivier-252×300, crédit photo.

Au fur et à mesure, les riches ornements et l’iconographie indienne apparut – essentiellement avec Shiva et Vishnu, style My Son et plus tardivement, avec Avalokitesvara, dans le style Dong Duong, 8è-9è siècle. Avec les nouveaux sculpteurs Cham, à partir du 7è siècle, un nouveau genre de création naîtra, mixant l’Inde shivaïste de la trimurti aux lignes tantriques venant d’Inde. Les statues, particulièrement expressives, véhiculent toujours le bonheur de Shiva, par un mouvement constant, elle rend particulièrement vivant danseurs Apsaras et musiciens Gandaras.

Art Cham. Danseur à l’écharpe. Trakieu, 10e-s. Photo EFEO, école française d’extrême-orient. Fouilles de l’équipe d’Henri Parmentier.
Danang Cham Museum. 10th century. Tra Kieu. Pedestal dancer and musian. Apsara et Gandara.

La classification Cham fut établie selon les lieux archéologiques et périodes : Danang:

  1. My-Son E1, art Shivaïste, 7è-8è siècle
  2. Dong-Duong, art bouddhique, 9è-10è siècle (Đông Dương signifie Mer de l’Ouest)
  3. My Son A1, 10è siècle
    1. Khuong My, 1ère moitié du 10è siècle (Khương Mỹ)
    2. Tra Kieu, 2ème moitié du 10è siècle (Trà Kiệu)
    3. Chanh Lo , fin du 10è vers le début du 11è siècle (Chánh Lồ)
  4. Thap Mam Binh Dinh , 12è-14è siècle (Tháp Mẫm Bình Định)
  5. Yang Mum, Po Romé, 14è – 15è siècle

UN ART BOUDDHIQUE DONG DUONG FUNAN SAHUYNH 

La présence du bouddhisme dans la région du centre du Vietnam est très ancienne, probablement pas plus tard que les années 400. Le grand voyageur Faxian, lors d’un récit de voyage d’Inde vers la Chine, l’avait consigné dans ses écrits.

Mais ce sera l’art bouddhique de Dong Duong, sous les traits du bouddhisme tantrique venant de l’Inde versus la Chine des Tang [618-907] et du zen qui prédominera désormais.

L’influence de Sa Huynh avec ses majestueuses statues millénaires en bois (ci-dessous) et ses objets de culte funéraire disparut peu à peu.

Le mudra de l'enseignement. Bouddha millénaire très rare du Vietnam.
History Museum Bảo Tàng Lịch Sử Hochiminh city. Wooden Buddha. Sa Huynh [-2500 av. J-C., 200] civilisation Funan Phù Nam.
Il nous reste à ajouter qu’en 879, Indravarman, fondateur de la dynastie Indrapura, dont la capitale était proche de Hoi-An, installa un « bouddhisme humain » de dévotion à Avalokitesvara (en ch. Guan Yin, en vn. Quan Am), ou Lokesvara, symbole de la non-peur et du pouvoir de réconfort. Il continuait également à vouer les cultes au panthéon hindouiste.

trakieu-inscription-épigraphie-befeo_0336-1519_1911_num_11_1_T1_0263_0000
Extrait Etudes Indochinoises, E.Heber, Bulletin de l’école française d’Extrême-Orient.

Ci-dessous une stèle Cham photographiée par les archéologues français des années 1900. Transcription et travaux d’épigraphie par l’EFEO.

Ci-dessous, le Bouddha Cham Dong Duong 7è siècle au musée d’histoire de Saigon.

Bouddha style Dong Duong? Art Champ. 7è siècle.
Bouddha style Dong Duong, Cham. 7è-8è siècle. National History Museum de Hochiminh city. @yen bach

 

 

 

 

Découvrir et connaître les sculptures Cham liées au dieu Shiva du museum de Danang.

 

@copyright 2015, yen bach, éditeur numérique / applications mobiles, en partenariat de SCCT, audioguide, filiale des éditions Gallimard. Tous droits réservés.

Découvrir la vidéo audioguide du trésor des sculptures Cham aux musées de Danang Saigon Lyon

Des sculptures Cham dans le FOnds Marin

saigoncityguide-mei-kong-histoire-cham
Le Mei-Kong englouti au large des eaux somaliennes

Avant de consulter le guide vidéo audio dédié aux sites pre-angkor des Cham classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ayant évolué dans l’actuelle région de Hue et Hoi-An, entre le 2è et le 10è siècle, Saigon city guide souhaite vous livrer la belle histoire des collections du médecin Morice, dont 8 pièces (galerie de photos ci-dessous) sont aujourd’hui au musée des Confluences de Lyon, nouvellement inauguré en 2014.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

crédit photo @sacha-champa.org, société des amis du Champa ancien

Sculpture Cham Shiva

En 1877, le docteur Morice fut envoyé en mission, dans l’ancienne Cochinchine. Au cours de son séjour dans l’actuelle province de Bình Định, il découvrit un ensemble de tours sanctuaires « Thap Cham », érigées en brique aux nombreuses sculptures en grès, semblables à celles du site d’Angkor Wat. Classés au patrimoine mondial par l’Unesco, ces sites font maintenant l’objet de visites de nombreux tours touristiques – d’ailleurs, n’oubliez pas de nous amener avec vous sur les sites.

art-cham-myson-fouilles-1904-Henri-Parmentier Conscient de la valeur de témoignage d’une brillante civilisation, ému par la découverte des vestiges, le Dr Morice a expédié de nombreuses statues dans deux cargaisons le plus important sur le bateau de Mei-Kong. Ce dernier coula au large des eaux de la Somalie emportant les collections Cham dans un oubli qui dura plus d’un siècle. Au même moment, les 8 pièces expédiées (photos ci-auparavant) dans l’autre cargaison arrivèrent au Musée d’histoire naturelle de Lyon (le Dr Morice était zoologiste) puis à l’ancien musée Guimet à Lyon, bld des belges.

Cham-ancien-museum-Guimet-LyonEn 1970, Robert Stenuit,  directeur d’archéologie sous-marine, entama des recherches documentaires sur le naufrage du Mei-Kong. En 1995, après une mission de fouilles sous-marin protégée par l’armée française, on retrouvera près de 20 statues Cham mais Robert Stenuit n’était pas satisfait, n’ayant pas la connaissance de l’autre cargaison. Après la découverte des pièces manquantes, Robert Stenuit déclarera:

Ces pièces ne furent pas englouties mais enterrées – méconnues du public. R. Stenuit, L’Art du Champa, Jean-François Hubert

La majeure partie des statues Cham retrouvées fut vendue aux enchères de Christies, le 30 octobre 2000, à Amsterdam.

Ces pièces complètes ou fragmentaires ont cependant permis la datation exacte de l’ensemble Cham dont la civilisation, aux confluences des civilisations du Funan et d’Angkor, a été l’une des plus créatrices. Les Chams furent à la fois successeurs de la civilisation de Sa-Huynh (Funan) et  prédécesseurs d’Angkor.

Notre prochain billet Cham sera consacré à l’histoire du royaume et de son art. Ce seront des clés de visite guidée dans les musées et sur les sites de My Son, Po Nagar Nha Trang, Dong Duong … , le plus important étant le musée Cham de Danang, point de passage obligé – un must do. Ces clés seront complétées par des fiches d’œuvres à écouter et à lire en audio vidéo .

Si vous avez plus de temps pour la préparation de vos voyages, nous vous conseillons la visualisation des photos des différents sites Cham au Vietnam ou encore une vidéo en anglais qui relate l’aventure des sculptures Cham englouties:

Connaître les sculptures de Shiva au musem Cham de Danang

@yen bach 2015, édition numérique et référencement, en partenariat avec SCCT, audioguide du voyageur, filiale des éditions Gallimard. Droits Réservés. Copyright.

Saigon City Audio Tour Central Post Office (visite guidée francophone)

La poste centrale Post Office est le monument emblématique de l’architecture française au vietnam, c’est le French Architecture Style, signé par Gustave Eiffel, l’auteur de la fameuse tour parisienne. La charpente métallique en est la pièce maîtresse et l’horloge suisse la seconde, elle est en parfait état de marche malgré l’âge centenaire. Si vous avez de la chance, vous irez retrouver le « vieil homme », non pas celui de Hemingway, mais l’écrivain public connu de tous, il vous contera la vie de cet endroit, depuis l’Indochine jusqu’à nos jours.

Audioguides et lire la suite

@YB. Yen Bach. Copyright. Tous droits réservés

 

 

 

 

Il était une fois une ville nommée Saïgon

port saigon hochiminh city periode française
Le port de Saigon dans les années 1900

palais-norodom

Voici un aperçu historique de Hochiminh ville

C’est le 2 juillet 1976 que Saigon fut rebaptisé Ho-Chi-Minh ville, après la guerre des dix mille jours, dite guerre américaine qui succéda à une période française de 30 ans. Les vietnamiens chantonnent encore souvent cet air: « Mille ans de guerre d’invasion avec les chinois, Cent ans de guerre d’invasion avec les français, Trente ans où la guerre n’a jamais manquée de nous rappeler sa vivacité … »

Trinh Cong Son

Le 5 juin 1866,voguant vers Angkor, le lieutenant Francis Garnier, de la marine française, au sujet des difficultés partisanes de la Cochinchine, écrivit dans son carnet de voyages : « Il y avait longtemps déjà que les regards de la co­lonie étaient tournés avec curiosité et impatience vers cet intérieur de l’Indochine sur lequel régnaient de si grandes incertitudes. La période de la conquête était passée. Les faits d’armes et les actions hardies des pre­miers jours n’avaient plus de théâtre ni d’objet. Il sem­blait même, dans l’intérêt de notre établissement nais­sant, que tout bruit guerrier dût être étouffé avec soin. Deux années auparavant, la colonie avait failli succom­ber aux attaques dirigées en France contre les expédi­tions lointaines, et le projet d’évacuation, mis en avant à cette époque, n’avait été abandonné que sur l’assu­rance qu’elle pouvait désormais subsister avec ses seules ressources … » Francis Garnier, 1866, un buste de Francis Garnier est érigé à la place du Port-Royal,face à la fameuse brasserie américaine Closerie des Lilas

Au début du 17è siècle, cette ville n’était encore qu’un comptoir commercial du Cambodge situé dans une zone marécageuse recouverte de lacs et forêts. Plus tard, Saigon deviendra un port de première importance, avec l’afflux de commerçants chinois.

Pour certains, la source du terme Saigon viendrait du de Prei Kor, terme du Kmer qui signifier «la forêt des kapokiers » ou encore de Prei Nokor qui signifie « la forêt du royaume », en référence à la résidence du vice-roi du Cambodge qui avait établit sa résidence dans Cho Lon, ou « grand marché ».  Au 19è siècle, le rythme de croissance de la Cochinchine et de Saigon continua bien que différentes luttes se poursuivaient, entre Kmers et Vietnamiens, puis entre la dernière dynastie des Nguyen de Hue et les rebelles Tây Son de Binh Dinh. En 1859, la marine française et espagnole débarqua au port de Saïgon et la ville fut prise la même année et devint la capitale de la Cochinchine.

En 1954, la guerre la plus longue du 20ème siècle fut déclenchée, on passera de la guerre coloniale française à la guerre américaine, en transitant par le fascisme japonais et une remise du pouvoir aux mains des alliés, en la personne de Lord Mountbatten qui déclarera plus tard : » Il ne m’appartient pas de juger l’histoire du Vietnam mais les répercussions des décisions des alliés au traité de Postdam n’ont pas fini de résonner. »

En 1954, suite aux accords de Genève, le Vietnam fut divisé au niveau du 17è parallèle au nord de Hue, Saigon devint la capitale du Sud Vietnam, hébergeant à l’époque moins de 5M d’habitants.

De nos jours, Hochiminh ville compte plus de 8M d’habitants et est divisée en 19 districts et 259 quartiers. 12 districts sont nommés et 7 autres sont numérotés, aussi ne vous y trompez pas.

La ville s’étend sur plus de 2000 km2, au confluent du fleuve de Saïgon et du canal Vinh Te …

Continuer avec l’histoire du Vietnam ?

Hoa Lư, la 1ère capitale du Vietnam libre du joug chinois, 1010