Gastronomie – Brochettes de nems aux feuilles de poivrier Lalot

Découvrir les recettes de nem LA LOT-  

Qui ne connaît pas le « nem », le « bo bun » ou « bò bún » ou « bun thit nuong », plus exactement, bún thịt nướng » ou « bún chả » ? Désormais, vous connaîtrez aussi les brochettes de poisson grillé enveloppé de la feuille du poivrier, l’herbe Lalot ou « lá lốt » désignés par « nems rán lá lốt » , « bún chả cá lá lốt » (cá signifie poisson en vietnamien).

Saigoncityguide propose de remplacer les traditionnels rouleaux de « nems au porc » ou « brochettes au bœuf grillé aux Lá Lốt » par des délicieuses tranches de poisson comme le rouget ou la lotte.

bun-cha-ca-nuong-lalot-poisson-grilleVous préférerez notre recette de poisson grillé aux feuilles de poivrier Lá Lốt aussi bien pour une meilleure santé cardiovasculaire que pour son exquis goût fumé. Naturellement, on pourra les servir avec des vermicelles de riz tels que pour les plats traditionnels comme le « bò bún », « nem » et « chả giò ». On le nommera alors « bún chả cá » !

bun-cha-nuong-lalotDans l’art de cuisiner bio, la feuille de poivrier dite « lá lốt » est l’ingrédient naturel de prédilection pour toutes les recettes de « grilled wrapped » càd de rouleaux grillés, du « bún bò lá lốt (nems au bœuf lá lốt), au « Bún Chả Nướng » (nems au porc lá lốt). Dans la cuisine de Mékong, et plus particulièrement, dans les villes comme Cần Thơ, Vĩnh Long, Bạc Liêu, les bons chefs vous proposeront aussi les nems aux anguilles grillées ou « Chả Lươn Lá Lốt ».  En France, joues de lotte ou rougets feront le bonheur de vos invités.

la-lot-piper-sarentosumLa salade « Lá Lốt » est un exhausteur de goût naturel exquis (vs. le glutamate que Saigoncityguide déconseille formellement) pour toutes les recettes de grillades.

 

Si vous préférez une farce, il suffira d’émincer  finement la feuille de poivrier pour que la senteur délicate et sauvage du poivre se mêle finement à la farce. Le tout sera mariné avec de la sauce de soja, des émincés de champignon et d’ail. Dans le cas du poisson, comme le rouget ou l’anguille, on empilera des tranches de tofu, de champignon parfumé et/ou champignon noir avec une tranche de rouget, avant d’envelopper le tout dans une grande feuille de lalot. Avant de fermer le rouleau, ajouter un brin de ciboulette ou d’oignons verts. nem-lalot-brochettesEnfin, il ne vous reste qu’à les enfiler en  brochettes avant de les passer au grill du barbecue ou de les faire frire simplement à la poêle. L’astuce des bonnes traditions est de les faire dorer sur « des tuiles » à la façon ngói nướng

Servez les bún thịt nướng ou bún rán aux nems grillés aux feuilles de poivrier Lá Lốt avec un verre de vin blanc ou du brouilly bien frais. Saupoudrer avec des cacahuètes concassées ou de pignons de pin !

miang-kham-thai-recipe-lalotDécouvrez également la feuille de Lalot dans la cuisine thaï avec des mets comme le Miang Kham !

 

 

Lire la suite « Gastronomie – Brochettes de nems aux feuilles de poivrier Lalot »

Découvrir l’herbe Perilla Frutescens – Tia To – de la cuisine vietnamienne

tiato-perilla-frutescens-herbe-nem-recette-vietnam-082015
Perilla Frutescens, salade du nem

 

 

Tiato- Shiso – Perilla Frutescens, une herbe à mille vertus

L’herbe Tia Tô, de couleur pourpre, est répertoriée sous le nom « priscilla frutescens », de la famille des Lamiaceae . Elle est aussi connue comme zisu 紫苏 en chinois et shiso au Japon où elle est cultivée depuis le 3è siècle. Très populaire au Vietnam, elle accompagne beaucoup de nos mets et se déguste cru ou cuit. En tant que salade, elle est servie avec soupes de riz et « nems » (ou cha gio dans le sud). Émincée, elle est sautée avec coquillages et crustacés ou encore avec de la viande de bœuf.

Reconnue comme plante de détoxication, elle est servie en tisane et en thé, notamment pour les cas de fièvre, de maux de tête ou de ventre. N’hésitez pas à y goûter si les locaux vous les suggèrent à ces occasions.

Nous vous conseillons de consommer nos herbes à l’état cru dans les restaurants aux normes. Pour la street food, pensez plutôt aux mets sautés.

Bonne dégustation et nous vous conseillons le blog de cuisine Devorez moi que nous apprécions

tiato-cay
Perilla Frutescens – Tiato en vn. – Shiso en jp.

 

 

 

Art culinaire du mékong Ẩm thực miền nam southern foods

Au Vietnam, quand nous parlons de la cuisine, les débats sont sans fin On y discute de la couleur, de la saveur, de la cuisson des pâtes, de la verdure qui accompagne, du piment de la sauce … Bien sûr, les chefs du monde connaissent le nước mắm, le phở, le rouleau de printemps .. mais il reste tant de mets à découvrir, surtout les spécialités du sud, avec ses poissons, ses crustacés, ses fruits ….

En résumé, pour éviter toutes frustrations, durant votre séjour, nous vous recommandons d’opter pour des restaurants nationaux avec des spécialités de toutes les régions ou adoptez la streetfood locale, vous n’osez pas ? Ne craignez rien, à Saïgon, dans les restaurants et au fameux marché de Bến Thành ou dans les food market des grands magasins, la cuisine est bonne et saine … En revanche, dans la rue, il faut connaître … mais c’est tentant, n’est-ce-pas ?

De façon générale, ne craignez pas pour la fraîcheur, surtout si vous voulez goûter aux mets locaux, optez pour les plats de poissons et de crustacés, soit ils viennent d’être pêchés soit ils proviennent des multiples viviers. Concernant le sud, la devise culinaire des régions du sud est : en premier on grille, en deuxième on fait revenir, en troisième on fait sauter, en quatrième grillé on blanchit …

Les précautions à prendre portent plutôt sur les couverts et vaisseliers, donc munissez vous des couverts en plastique (surtout si vous avez des enfants en bas âge) ou demandez systématiquement la stérilisation des baguettes et couverts (le serveur vous les plongera dans l’eau bouillante) et hop  vous êtes prêt pour les baguettes !!! Concernant la verdure (les feuilles fraîches de menthe, la feuille de poivrier lalot, la salade tiato …) nous vous recommandons ne de pas en prendre, sauf si vous êtes dans un restaurant au standard européena. Sinon, préférez toujours les plats cuits !

Voici la liste des plats emblématiques, nous vous dévoilerons les ingrédients et les restaurants qui les proposent à Saïgon Hochiminh ville ou encore à Paris, ainsi vous pouvez retrouver goûts et couleurs en rentrant de voyage !

Que diriez vous d’une entrée Bò Bún et la suite, vous avez le choix. Et pour ceux qui restent collés à notre Phở nationale, découvrez la Soupe Saïgonnaise ou encore « Hủ Tiếu Khô« , la version Sud du Phở

Bò Bún et Hủ Tiếu

Bò bún, vermicelles aux bœuf grillé.
Bò bún, vermicelles aux bœuf grillé.
Hu Tieu Soupe Saïgonnaise
Hu Tieu Soupe Saïgonnaise