Guerre du Vietnam US AIr Force, avions airplanes Phantoms F14 et F16

US AIr Force, PHANTOMS F4 F16 B52 du Vietnam

 

L'avion des Blue Angels et des Thunderbirds, patrouilles acrobatiques
L’avion des Blue Angels et des Thunderbirds, patrouilles acrobatiques

Beaucoup aiment à être photographier à côté de ces engins de guerre d’antan !

Le cœur de la force de frappe aérienne fut composé des fameux avions F4 Phantom II F4-C de Mc Donnell Douglas, déployés dès 1965.

Les avions supersoniques phantoms F4 furent fabriqués avec une cadence de 72 exemplaires par mois durant la guerre du Vietnam (source Wikipedia)

Ils emportaient des missiles air-air mais attaquent aussi des cibles au sol. Ils transportèrent des bombes conventionnelles dites « bombes de fer » ainsi que des « bombes intelligentes » guidées par le laser. L’ intelligence de la bombe est obtenue par la présence d’un autodirecteur à laser fixé en-dessous, pesant de 746 à 1119 kgs. Une fois lâchées, elles sont guidées en suivant le faisceau laser jusqu’au point illuminé. Une configuration d’attaque typique est composée de 8 missiles et 8 bombes de 750-pounds.

Les F4 sont convertiss aujourd’hui en drones servant de cible volante par l’armée américaine.

Il y eut aussi les F16 développés dans les années 1970 par le constructeur Lockheed, General Dynamics, toujours en service aujourd’hui. Le 4500è exemplaire fut livré en 2012. Plus particulièrement, pour la version anglaise, leurs réacteurs sont fabriqués par la fameuse firme d’automobile ROLLS ROYCE

Au Vietnam, les F4 furent utilisés pour les opérations LINE BACKER avec un taux de réussite de 51%. Depuis, les F4 ont servi à la guerre du Jom Kippour, à la guerre d’Iran-Irak, à la guerre du Golfe et récemment en 2012, aux opérations en Syrie . Ils sont également utilisés par les patrouilles acrobatiques comme les Thunderbirds ou Blue Angels, relevant respectivement de la US Navy et de la US Air Force.

 

B52 LINE BACKER BOEING

 

Avion Subsonique à large rayon d'actionAvions subsoniques avec un rayon d’action important, les B52 furent particulièrement actifs en 1972, durant l’opération tristement célèbre re « line backer II » menée contre la région de Hanoi-Haiphong, en 1972. Malgré la perte de plus de 130 avions en moins de six mois par l’US Air Force, le gouvernement vietnamien accepta alors de négocier. On aboutira aux fameux accords de Paris signés en 1973, par Mr. Henry Kissinger, Mr. Le Duc Tho et Mme Nguyen Thi Binh. Ce fut le début de la défaite finale en 1975.

Les B-52 avaient effectué plus de 729 missions à partir des îles et largué 6810 tonnes de bombes. Un B52-D peut charger jusqu’à 108 engins, totalisant 27000 kilos.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s